Débats autour du downscaling

Cet article de R. Pielke Sr et R. Wilby a été signalé par Robert Vautard (LSCE) suite à notre 3ème réunion pour illustrer la discussion concernant le downscaling et la modélisation régionale.

Selon Wilby et Fowler, 2010. les méthodes de désagrégation (downscaling ou de réduction d’échelle) dynamique et statistique des modèles climatiques globaux  multidécennales permettent d’avoir des informations d’une résolution spatiale plus fine pour les évaluations de l’impact du climat. D’un côté, la désagrégation  dynamique est basée sur des modèles climatiques régionaux (généralement juste la partie atmosphérique) qui ont une résolution de grille plus fine des caractéristiques de surface tels que le terrain [al Castro et al., 2005]. La désagrégation statistique, d’un autre côté, utilise des fonctions de transfert (par exemple, les relations de régression) qui représentent les relations observées entre les variables atmosphériques à grande échelle et des mesures locales telles que les précipitations quotidiennes et la température [Wilby et Fowler, 2010]. Ces approches ont été couronnées de succès dans l’amélioration de la capacité de prévision du temps.
D’une part certains chercheurs utilisent l’expression «prédiction» à l’égard de futurs changements climatiques régionaux et les impacts [par exemple, Hurrell et al, 2009;. Shapiro et al, 2010.]. D’autres, en revanche, expriment de sérieuses réserves quant à la capacité qu’aurait la réduction d’échelle (le downscaling) de fournir des prévisions précises et détaillées, [voir Kerr, 2011].
L’article montre pourquoi les prévisions climatiques régionales (downscaling) ont une valeur pratique, mais avec la mise en garde très importante que le downscaling devrait être utilisé pour des expériences de sensibilité des modèles et non pas comme des prédictions.
C’est un court article assez radical. On peut le lire de différentes façons, nous suggère Robert Vautard: notamment la radicalité peut aussi être transformée en challenge, ce qui motive de fait la communauté « régionale ».

Référence:

Pielke Sr., Roger, and Robert L. Wilby. “Regional Climate Downscaling: What’s the Point?” Eos 93, no. 5 (January 31, 2012): 52–53.

Séance autour de l’adaptation dans le cadre du séminaire « Changement Climatique et Biosphère: Expertise, Futurs et Politiques » au Centre Koyré

On a eu le plaisir d’assister à la séance du séminaire Changement Climatique et Biosphère: Expertise, Futurs et Politiques, animée par Amy Dahan et Hélène Guillemot, qui a eu lieu mardi 27 Mars à 14h au Centre Koyré, 27, Rue Damesme-75013, sur « Questions autour de l’adaptation au Changement Climatique; Deux  cas: le Bengladesh, la France ».

D’abord, on a pu entendre, et discuter avec, Laurent Terray (Directeur de Recherche Cerfacs, Toulouse) qui nous nous a présenté un exposé sur  « La régionalisation des projections climatiques: les différentes approches et leurs problèmes ».

Ensuite, Christophe Buffet (CAK) nous a parlé d »Un forum hybride pour s’adapter au changement climatique : la « community-based adaptation ».

Enfin, Laurent Terray nous a parlé sur « L’adaptation aux changements climatiques en France: quelques réflexions à partir de deux exemples concrets ».