Energie: entre atténuation et adaptation

Discussion à propos des controverses sur climat, energie et ressources: atténuation ou adaptation? 

LSCE: Concernant nos discussions autour de la maladaptation, il serait intéressant de se pencher sur le cas de l’énergie, des ressources et du réchauffement climatique. Celui de l’impact sur les ecosystèmes et sa gestion aussi illustre bien le dégât que pourrait générer une mauvaise prise de décision. Quelques questions suscitant des débats à cet endroit:  comment concevoir/quantifier l’impact sur la biodiversité? quelles métriques, quels critères? Deux lectures:

  • Sur la partie Ecosystème: Pereira, H.M. et al., 2010. Scenarios for Global Biodiversity in the 21st Century. Science, 330(6010), pp.1496–1501.
  • Sur les scénorios climatiques et les contraintes énergétiques: Murray, J. & King, D., 2012. Climate policy: Oil’s tipping point has passed. Nature, 481(7382), pp.433–435.

Sciences Po IDDRI: Il faudrait discuter du champ thématique que l’on souhaite couvrir: le débat sur Climat et Energie est intéressant mais, même si indirectement les avancées ou non-avancées en termes d’atténuation vont avoir un effet sur les possibilités d’adaptation, il relève davantage de la thématique atténuation.

LSCE: Pourtant, le changement climatique aura des impacts sur la production d’énergie. Ex :

  • changement de la demande d’énergie hiver / été avec développement climatisation,
  • baisse production d’hydro électricité suite à fonte glaciers et baisse débits rivières…).
  • l’impact sur les renouvelables (éolien, solaire).
  • les vagues de chaleur (risques d’approvisionnement),
  • vagues de froid (risques de rupture, dimensionnement des réseaux de distribution)
  • les tempêtes (mais évolution climatique très incertaine)
  • mix de production européenne en tenant compte des changements climatiques régionaux. Les industriels de l’énergie se sont montrés les plus prompts à travailler sur le sujet du changement climatique.

Sciences Po IDDRI : Mais où est la controverse ? Les impacts du changement climatique sur les modes de production et de consommation de l’énergie font largement consensus. S’agit-il d’un univers controversé ? La question du choix du mix énergétique paraît davantage sujet à controverse et implique directement les décideurs, mais les éléments de la controverse tiennent davantage à l’atténuation.

LSCE: il y a plein de débats au niveau des scénarios énergétiques :

  • En quoi les prévisions climatiques à moyen terme doivent impacter les choix énergétiques ? Les connaissances sont elles suffisantes ?
  • Sur atténuation/adaptation: souvent les espèces s’adaptent au changement en imaginant des stratégies qui atténuent ses effets.

Sciences Po Médialab: Il faut continuer à brasser des idées jusqu’à on n’aura pas trouvé les bonnes controverses.

Les sujets les plus prometteurs restent, à notre avis, les services climatiques avec les deux côtés de la question: a. difficultés de downscaling, b. impacts sociaux et économiques (tourisme? santé? assurances? planning immobilier?) Ou encore le thème des incertitudes: “à quel point l’incertitude sur les projections climatiques aux échelles locales est-elle un frein à la prise de décision et à l’élaboration de stratégies d’adaptation pertinentes? » ou autrement formulée, « et si on avait toutes les données sur les projections climatiques, est-ce que les sociétés prendraient pour autant des décisions judicieuses, anticiperaient-elle vraiment sur le long terme ? ») reste pour moi centrale pour articuler le dialogue climato/sciences sociales

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *